Tél. : 06 85 53 34 77
E-mail : fbalint@hypnose-arcachon.fr
 
« Les plus beaux jardins ne portent que les fleurs qu'on y a plantées »
Actualités

Qu'est ce que l'hypnose Ericksonnienne?

Découvrir l'hypnose avec le Cabinet d'hypnose du bassin d'Arcachon.

 
 

Loin de l'hypnose de spectacle, l'hypnose codifiée par Milton Erickson est une forme de communication  qui  utilise les ressources importantes de l'inconscient.

 
Celle-ci est utilisée pour atteindre un objectif  très rapidement : l'hypnose éricksonienne propose en effet un accompagnement limité dans le temps, une à trois  séances suffisent souvent pour les changements les plus simples.

Cette approche respecte le fonctionnement naturel de l'inconscient et du cerveau : à la fois simple et efficace.
 
Enfin, les états créés sont progressifs, ce qui en fait une technique agréable à vivre, dès la  première séance.

 
 Qui est Milton Erickson ?
 
Milton Hyland Erickson (1901-1980), psychiatre et psychothérapeute américain, Milton Erickson est né à Aurum,  petite ville minière du Nevada d’un père descendant d'immigrés scandinaves, et d’une mère d’origine indienne.
 
Les parents du jeune Milton s’aperçoivent très vite qu’il est atteint de troubles sensoriels et perceptifs congénitaux : il est daltonien et inapte à entendre des rythmes musicaux. Avec la scolarisation, ils découvrent également que Milton est aussi atteint de dyslexie sévère.
 
À l’âge de 17 ans, il est  frappé par la poliomyélite. Il entend le médecin annoncer à sa mère que son fils mourrait sans doute avant le lever du jour, il mobilise toutes ses ressources et réussi à survivre jusqu’à l’aurore… Il sombre dans un profond coma, trois jours et trois nuits durant, qui le laissera presque entièrement paralysé.
 
Il “profitera” de cette immobilité forcée pour aiguiser un sens de l’observation déjà développé. Ne pouvant bouger, il meuble son ennui par des jeux d'observation, par lesquels il développe une capacité à percevoir les signes non-verbaux émis à la limite du seuil de perception. Ses efforts pour se rééduquer l'amènent à découvrir par lui-même beaucoup des phénomènes classiques de l'hypnose dont la représentation mentale.  
Un jour, alors qu’il était assis dans le rocking-chair face à la fenêtre, il fut pris d’une si grande envie de pouvoir sortir dehors que son fauteuil finit par se mettre à basculer légèrement. Etonné par ce phénomène, il se mit à travailler sur cet effet de l’imagination qui avait bel et bien fait frémir son corps paralysé. Milton Erickson venait de redécouvrir l’activation idéomotrice de l’Hypnose de Bernheim.
 
En 1923 et 1924, Erickson, alors étudiant en troisième année de médecine, il participe au séminaire sur l'hypnose organisé à l'université du Wisconsin par Clark L. Hull, un des pères fondateurs de la psychologie expérimentale aux États-Unis.
 
En 1928, Erickson obtient son doctorat en médecine en même temps que sa maîtrise de psychologie. Il met alors en place sa propre "façon de faire" et travaille à épurer les notes de ses consultations : il veut extraire de chaque phrase, de chaque mot, l’essence active et la puissance de Changement.
 
Dans le milieu des années 1950, Milton Erickson dû prouver sa compétence éthique et scientifique devant le “Conseil de l’Ordre des Médecins” de l’époque, qui trouvait étrange sa pratique et voulait le radier.
Erickson fit ses preuves et sortit victorieux de cette confrontation (comme Freud , à son époque).
 
Il peut alors  laisser libre cours autant à son imagination qu’à son instinct qui lui permettra d’innover chaque fois qu’il le sent des  approches de mise en état d’hypnose, personnalisée à chaque patient. D'un naturel joueur et curieux de la vie, Erickson utilisait son corps et ses différences. Il prenait plaisir à plaisanter avec ses patients, à expérimenter avec eux de nouvelles approches.
 
Milton Erickson participe et crée de nouveaux ateliers de travail sur l’hypnose et ses applications thérapeutiques et, par ses enseignements, il aidera au développement et à l’évolution de son utilisation. Il travaillera également pour le gouvernement américain dans ce qui deviendra plus tard …la NASA. 
 
Il subira à 51 ans une nouvelle attaque de poliomyélite, cessera alors ses activités de recherches et se consacrera à ses patients.
 
En 1974, Erickson met fin à sa pratique de psychothérapeute et rencontre, les fondateurs de la PNL, Richard Bandler et John Grinder.
Au cours des six dernières années de sa vie, Erickson accueille chez lui de nombreux psychothérapeutes venus du monde entier pour discuter avec eux d'hypnose, de thérapie et de la vie en général, au cours de séances quotidiennes.
 
En décembre 1980, à Phoenix, a lieu le premier congrès international consacré à Erickson ; cependant celui-ci meurt le 25 mars 1980 six mois avant la tenue de cette manifestation.
 
Aujourd’hui la pratique de l’Hypnose Thérapeutique a considérablement évolué, avec la Nouvelle Hypnose et l’Hypnose Humaniste. Milton H. Erickson en a été le  pionnier, un explorateur sans qui rien n’aurait été possible, fort d’un caractère et d’une ténacité hors du commun. Ce sont ses élèves et amis, Jay Haley, Ernest Rossi, Jeffrey Zeig, Bandler et Grindler (créateurs de la PNL et tant d’autres, qui ont fait connaître son œuvre et l’ont fait grandir…